Conférence Industrie 4.0


J’étais à l’excellente conférence sur l’industrie 4.0 donnée par Charles Carrière du CPIQ au Salon industriel de Sherbrooke le 23 septembre dernier. Initiée en Allemagne et baptisée Smart Factory aux États-Unis, l’industrie 4.0 fait suite aux 3 dernières vagues de l’évolution industrielle.

Nous entrons dans une nouvelle ère digitale, celle qui mettra en valeur les nouveaux capteurs, les automates et les robots industriels adaptables et intelligents.

La vision réside dans la centralisation des données de l’entreprise dans une seule base. Un langage d’entreprise commun à toutes les fonctions de l’entreprise : du ERP au CRM!

Les principaux défis s’inscrivent donc dans la standardisation de la structure de codification, dans la communication de la structure, dans la centralisation de la création et dans la standardisation des articles (produits).

L’apport et la collaboration des différentes fonctions de l’entreprise sonest nécessaires pour que les travaux d’intégration puissent donner un sens au nouveau système de gestion qui fonctionne sur le réseau local et mobile. On redéfinira un nouvel intranet avec une plus grande capacité de gérer le service à la clientèle, les commandes, la comptabilité, la production, les inventaires disponibles, les ventes et le marketing.

L’industrie 4.0 est donc la nouvelle vague déclarée d’évolution de l’industrialisation au 21e siècle. Elle demande une nouvelle conception du travail, le renouvellement des formations de la main-d’œuvre, l’évolution règlementaire et l’optimisation des ressources.

M. Carrière du CPIQ mentionnait dans sa conférence les conditions gagnantes du cadre d’implantation d’une telle démarche : la normalisation, la virtualisation, le haut débit avec redondance et la sécurité informatique renforcée.

Pour en savoir plus, suivez le groupe LinkedIn : Industrie 4.0 Québec

François Béland Adm.A.

Béland Stratégies

Laissez une réponse